Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Blog Transféré À L'adresse : Http://tout-Rennes-En-Poesie.blogspot.fr

  • : http://tout-rennes-en-poesie.blogspot.fr
  • : Site transféré à l'adresse http://tout-rennes-en-poesie.blogspot.fr
  • Contact

Blog transféré à l'adresse :

/ / /

Le 2 octobre, Bernard Bretonnière à Bécherel

 

 

Lecture-rencontre à la Maison du Livre et du Tourisme de Bécherel

 

Dimanche 2 octobre > Auditorium Victor Segalen - Maison du Livre et du Tourisme 4 route de Montfort 35190 Bécherel- de 16h30 à 18h

Contact : Maison du Livre et du Tourisme 4 route de Montfort 35190 Bécherel

Lecture Rencontre avec Bernard Bretonnière le 2 octobre dans l'Auditorium Victor Segalen de la Maison du Livre et du Tourisme, en partenariat avec la Maison de la poésie de Rennes. 

 

Plus d'informations

 

 


Le 7 octobre, atelier de découverte de poésie contemporaine à destination des enseignants, à la Maison de la Poésie

 

Osez la poésie contemporaine dans vos classes!

L'atelier de découverte de poésie contemporaine à destination des enseignants, vous invite 

le LUNDI 7 octobre, de 18h30 à 20h

à explorer la relation DU PEINTRE AU POETE !

Oublions la technique de l'analyse d'image pour tenter une approche sensible de l'œuvre d'art.

 Ce sera l'occasion d'éveiller nos sens par le regard des poètes contemporains.

 

Ps :  les “débuts des pieds" de vos élèves ou des groupes que vous encadrez peuvent être envoyés jusqu’au 3 février

N’oubliez pas d’annoncer votre participation

à la Maison de la Poésie 02 99 51 33 32 / maisondelapoesie.rennes@wanadoo.fr

ou à Claire Novack  claire.novack@ac-rennes.fr


Le 9 octobre, Gwénola Morizur et Elice Meng à Bécherel

 

La librairie Gwrizienn vous invite à entendre, voir et rencontrer

Gwénola Morizur et Elice Meng

autour du livre d'artiste Déraciner les impatiences paru aux éditions Donner à Voir

Le Dimanche 9 octobre
à 15h30 à Bécherel

Une occasion de croiser les regards et les arts,
entre textes lus et encres exposées.

Cette rencontre s'inscrit dans la programmation de la Semaine des Auteures en Bretagne,
organisée par la Fédération des cafés-librairies.

Renseignements, réservation : Librairie Gwrizienn, 3 rue de la Chauvrerie, Bécherel, 02 99 66 87 09

 


Le 11 octobre, Fatima Rodriguez, écrivaine galicienne, à la Cour des MIracles

Fatima Rodriguez, professeur à l’UBO (Brest), présentera  son recueil de poésie Oblivonalia paru aux éditions Les Hauts Fonds.

Fatima Rodriguez est une voix rare, car outre qu’on ne la lit pas assez, les quelques textes qui nous parviennent mettent au jour une exigence naturelle qui, du poème-corps habité en soi (sensation, articulation de l’intime, mezzo voce : chant et musique), s’étend au monde, à la langue, aux langues dites mineures, à ce qu’elle nomme très justement dans cette magnifique lettre* à Susy Delgado, poète guarani, le rôle de diseur :

 « Notre pratique restera sans doute plus proche du désir que de la possession, et ce sera toujours ainsi jusqu’à ce que l’usure, la maladie ou le renoncement confisquent les obsessions des quelques milliers de diseurs que nous sommes. »
Diseur de soi et diseur de l’autre, cette défense de la diversité (« entendue comme une pluralité »), de l’humanité rémanente et aiguë scrutée et défendue dans l’écriture et son pendant altruiste, la traduction, on en trouve évidemment trace dans sa poésie. Que l’on se penche, et s’attarde, sur ce texte intitulé « Neuf séquences du jeu de marelle » (Nove sequencias da xogo da mariola). Il dit, entre autres, scandés dramatiquement et à mi-voix en une sorte de torpeur confidentielle, les paysages de la mémoire, l’enfance et ses blessures comme la dépossession de l’âge adulte, l’illusion et la lutte :
«  Nous brûlons d’être boue plus que la boue elle-même
de noyer le tracé du jeu
du canevas qui nous a laissé bien écartelée la mémoire. »
A. Le Saux

* Publiée dans le Peuple breton, juillet-août 2010.

 

Mardi 11 octobre 2011 à 18h30 à La Cour des Miracles, Rennes (réservations : 02 99 79 55 87), dans le cadre de Libres en littérature, auteures et femmes de Bretagne


Plus de renseignements :

http://www.travesias.fr/

 

 


Le 11 octobre, Bernard Bretonnière et Jacques Séréna au bistrot La Quicaillerie Générale à Rennes

 

- Mardi 11 octobre, 19h00 : Apéro lecture avec Jacques Serena (auteur en résidence au Triangle) au bistrot La Quincaillerie Générale, 15 rue Paul Bert à Rennes

 

Faire se rencontrer les poètes en résidence au Triangle et à la maison de la Poésie, à mi-chemin de leurs lieux d’écriture respectifs. 2 personnages sondeurs de mots, curieux des scènes de la vie ordinaire, amis et complices. Apéro gustatif et auditif.

 

 

 


Le 11 octobre, Yvon Le Men au centre d'information sur l'urbanisme

 

« A louer chambre vide pour personne seule ». Recueil de poèmes écrits entre l’automne 2006 et le printemps 2007, par Yvon Le Men, lors d’une résidence à la Maison radieuse de Le Corbusier, à Rezé. Rencontre avec le poète Yvon Le Men et discussions sur son ouvrage, animées par Xavier Debontride.
«Yvon Le Men est poète. Sa passion, sa raison de vivre, son occupation, son métier. Poète parce que bon qu’à ça. Les gens n’imaginent pas et pourtant. Son oeuvre et sa présence dans la cité en attestent. Cela ne va pas de soi pour qui a fait le voeu de vivre de sa poésie. Sa foi dans son art et son authentique gentillesse n’y suffisent pas, mais il est trop pudique pour s’en plaindre
Pierre Assouline
18h, entrée gratuite
Centre d'information sur l'urbanisme
14, rue le Bastard
35000 Rennes


Le 14 octobre, Dominique Sorrente et Jean-Marie Berthier à Combourg
L'association des rives et la librairie tournez la page vous invitent à une rencontre exceptionnelle à la librairie le vendredi 14 octobre à 20h30.

Serons reçus lors de cette soirée, deux auteurs M.L.D., Jean-Marie Berthier, poète, pour sa résidence d'auteur au lycée Chateaubriand de Combourg et Dominique Sorrente, poète, pour le prix Georges Perros 2011.
Lectures, échanges et découverte.

librairie tournez la page
7, rue des Prince 35270 COMBOURG
02 99 73 11 72

 


Le 14 octobre, Thierry Le Pennec à Mordelles

 

Oenanthique : une soirée vin et poésie

 

Mais qu’est-ce donc qu’une soirée œnanthique ? C’est l’alliance subtile entre la poésie et le vin.

C’est le résultat d’une rencontre entre un poète ou un comédien et un passionné de vin. De leurs échanges naît une soirée où les plaisirs de l’esprit rencontrent ceux de la chère. Une alliance improbable et pourtant savoureuse. Un spectacle de poésie ponctué de 3 dégustations de vins.

 

Thierry Le Pennec a les mots, les yeux, les mains pour dire l’éternel renouvellement aux champs comme à la vie. Agriculteur et poète, marqué par le temps de la terre, il dit les choses et les êtres qui l’entourent. Comme une invitation sensuelle, parfois intime à regarder avec lui, à voir le geste, l’effort, à ressentir l’ombre et la chaleur, à embrasser les paysages et les heures et les êtres. Quelque chose comme une révélation !

Des poèmes de Thierry Le Pennec à écouter à la maison de poésie de Nantes.

La biographie de Thierry Le Pennec sur Wikipédia 


Rendez-vous le vendredi 14 octobre 2011, à 20h30, dans la salle de spectacle de l’Antichambre.

7€ (la dégustation de vin est offerte)

La réservation est indispensable : 02.99.60.02.11 (bibliothèque) ou 02.23.41.27.06 (AMOCAS) ou par mail ici.

 

Plus d'informations



 

Jusqu'au 15 octobre, Aimé Césaire à la bibliothèque des Champs Manceaux

 

Aimé Césaire

Antilles belles et rebelles

mp150-copie-1.jpg

 

Exposition, conférence et lecture, autour de l'oeuvre du chantre de la négritude décédé en 2008.

 

Plus d'infos au : 02 23 62 26 90

bibliotheque.champs-manceaux@ville-rennes.fr

 

 


 

Les 15 et 16 octobre, les Rencontres poétiques internationales de Bretagne à Saint Malo

 

Deux journées en poésie , 3 lieux (château de La Briantais, Maison des Poètes, Hôtel de ville), 3 prix, dont le grand prix Guillevic, ville de Saint-Malo, attribué cette année à Philippe Jaccottet. Expositions, rencontres, spectacle.

 

Entrée libre.

Maison Internationale des Poètes et des Écrivains
5, rue du Pélicot-12, rue Corne-de-Cerf, à Saint-Malo (i.m.)
02 99 40 28 77

MIPE.jpg

 

 


Le 16 octobre, livres en fête à Dinan avec Dominique Sorrente et Tanguy Dohollau

 

16 octobre à 15 heures 30 : Rencontre-lecture avec Mérédith Le Dez et le poète Dominique Sorrente, lauréat du Prix Georges Perros 2011 pour Pays sous les continents, 1978-2008 (préface de Jean-Marie Berthier), éditions MLD 2009.

 

16 heures 30 : Autour de l’exposition Jean-Pierre Abraham (1936-2003), un point dans la nuit. Conçue par Tanguy Dohollau et produite par Livre et Lecture en Bretagne, cette exposition rend hommage à l’écrivain, éditeur et rédacteur en chef des revues Le Chasse-marée et Armen. Avec la participation de Claude Herviou (lectures).

 

en savoir plus

 

Bibliothèque municipale de Dinan
Loïc-René Vilbert, Bibliothécaire de la Ville de Dinan.
Johanna Virel, Responsable de l’Action culturelle.
20 rue Waldeck-Rousseau - B.P. 16362
22106 DINAN cedex
Tél. : 02 96 39 04 65 Fax : 02 96 39 84 52 Mél : bm@dinan.fr

 

http://www.bm-dinan.fr/

 


Le 20 octobre, Hélène Lanscotte à la Maison de la Poésie de Rennes

 

 

 

Hélène Lanscotte lit à voix haute avec la Compagnie La Voie des livres. Elle chuchote à l’oreille aussi, avec les Souffleurs-Commandos poétiques. Ceux à qui ils « soufflent » sont sur le champ emportés en eux-mêmes. Ils sont durablement marqués par cette expérience.

Hélène dit : Écrireest mon acte, celui qui m’engageMes aventures d’écriture sont autant de voix qui disent l’impressionnable des êtres.

Dans Simplement descendu d’un étage (Cheyne 2002), humains et éléments naturels se cherchent, pratiquent des échanges, s’empreintent mutuellement.  Ma femme aime la vie – et la vie laisse des traces. Dans cette attente,  tous les jardinsétaient des brouillons de jardins.

Dans portraits sauvages (L’Escampette 2007), on fait des rencontres déroutantes, on lit l’histoire dans les pierres, on veut porter sur soi une pierre qui ressemble à celle qu’on aime : Cela m’est bien égal d’être tordu à cause d’elle ; si c’est ça penser très fort à quelqu’un, être plus lourd d’une épaule et plus léger du cœur.

Dans  Rouge avril (L’Escampette 2011),il y a le rouge d’une robe : Il aurait vu son rire, un aimant affolé par tout ce cramoisi.Celle qui la porte, Elle avait fait le tri entre les nuages et le ciel / Mis de côté les uns / Garder l’autre serein. Le livre se termine : Et soudain la porte se met à battre sans nous.

Des portes, elle en ouvre, Hélène Lanscotte, bien des ouvertures et possibilités d’échappées sont ménagées. Au lecteur funambule de cheminer !

 

20 octobre, 19h

Entrée gratuite, réservation recommandée

Contact :

Villa Beauséjour - Maison de la Poésie  47, rue Armand Rébillon  35OOO Rennes
O2 99 51 33 32  - O6 18 63 35 41  -  maisondelapoesie.rennes@wanadoo.fr

 

http://www.maisondelapoesie-rennes.org/

 

 


Le 24 octobre, 30 ans des éditions Folle Avoine, exposition à la bibliothèque de Rennes 2
La BU de Rennes 2 consacre une exposition aux Editions Folle Avoine, jusqu'au 24 octobre 2011, pour honorer ces 30 années d'activités et de créations éditoriales.

En décembre 1980, Yves Prié, grand lecteur de poésie, poète lui-même, créait les éditions Folle Avoine, dans un village de la région rennaise. Avec des moyens modestes mais une ambition forte, et des aides matérielles et une solidarité éditoriale, qui de l’avis même d’Yves Prié, n’existent plus guère à présent.

Yves Prié, s’il est éditeur de poésie, de ses propres poèmes d’abord, est aussi créateur de livres bibliophiliques, et c’est à travers un dialogue avec des artistes qui lui sont chers, qu’il s’est mis à composer des livres, ceux qu’on appelle communément des livres d’artistes, et que Prié préfère appeler des « livres avec les artistes ». Ces livres sont, en effet, le fruit d’un échange entre le peintre ou le dessinateur et l’éditeur.

 

Plus d'informations sur l'exposition ici

La bibliothèque est ouverte du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 19 h et le samedi de 9 h à 17 h 30.

 

Contact: francoise.campistron@uhb.fr

 



Partager cette page

Repost 0
Published by